Un chauffe-eau haut rendement est très rapidement remboursé !

Étant donné l’énorme valeur ajoutée des appareils à condensation, la société A.O. Smith recommande le remplacement des générateurs d’eau chaude atmosphériques par une alternative à condensation. L’obtention d’économies d’énergie maximales est essentielle lors de la conception des installations d’approvisionnement en eau chaude domestique.

Les chauffe-eau (solaires) à condensation de la société A.O. Smith sont économes en énergie et ont un impact positif sur le calcul EPC lors de la conception des bâtiments et du choix d’installation correspondant. Nos systèmes à condensation répondent aux exigences les plus élevées de la réglementation ErP-Ecodesign (septembre 2018) et décrochent le niveau le plus élevé en matière d’étiquetage énergétique.

À l’aide de quelques exemples de calculs et d’une représentation graphique, il est possible de voir à quel point le remboursement total de l’investissement est rapide.

En optant pour un chauffe-eau à condensation :

  • vous réalisez d’importantes économies sur vos coûts de consommation, votre investissement est très rapidement remboursé,
  • vous disposez d’une solution d’approvisionnement en eau chaude particulièrement respectueuse de l’environnement
  • votre installation répond aux exigences de la réglementation ErP 2018

 

Délai de retour sur investissement d’un remplacement ADM par un BFC Cyclone

Points de départ

  • Deux pics de 38 °C par jour pendant 365 jours
  • Durée du pic comprise entre 30 et 180 minutes
  • Point de consigne de 70 °C
  • Point de consigne maximal de l’alternative à condensation ≥ point de consigne maximal du générateur d’eau chaude atmosphérique
  • 10 % de sous-capacité autorisée par rapport au générateur d’eau chaude atmosphérique

Calcul pour l’alternative à condensation d’un ADM 80

  • La capacité utile de l’appareil ADM 80 en cas de pic de 60 minutes est de 2 400 litres.
  • La limite inférieure pour la capacité de l’appareil à condensation est de 2 400 litres – 10 % = 2 160 litres.
  • L’appareil à condensation le moins cher qui offre ce débit minimal
    en 60 minutes est le BFC 60 (2 260 litres).

 

Délai de retour sur investissement

  • Le tarif du BFC 60 est 6 % plus élevé que celui de l’ADM 80.
  • Les coûts des conduits de fumée et de l’installation sont également plus élevés, d’où un investissement total 19 % plus élevé que pour un ADM 80.
  • Pour deux pics de 60 minutes par jour, la consommation est de 4 800 litres à 38 °C. Cela équivaut à 204 GJ par an.
  • En se basant sur un rendement de 84 % et les pertes en veille, il est possible d’évaluer la consommation d’un ADM 80 à 8 116 m3 par an pour la consommation d’énergie indiquée.
  • Le BFC 60 offre quant à lui un rendement de 106 %. De plus, ses pertes en veille sont bien moins élevées.
  • Cet appareil consomme donc seulement 5 873 m3 par an pour la même quantité d’eau du robinet.
  • L’économie de gaz est ainsi de 2 243 m3 par an. Cela revient à une économie de 796 euros par an (en se basant sur le prix moyen du gaz industriel en France selon Eurostat, à savoir 0,312 euro/m3).
  • Le délai de retour sur investissement du BFC 60 est de 2,3 ans.

Ce calcul est basé sur un tarif industriel (donc relativement bas). Si le tarif du gaz est plus élevé, le remplacement par un appareil à condensation présente encore plus d’intérêt !

Réalisez des économies d’énergie !

Chaque situation est unique. Pour identifier votre situation spécifique et vous proposer une solution optimale au meilleur coût d’investissement, nous vous conseillons de nous contacter. Nous vous aidons volontiers à réaliser des économies d’énergie !